Soutien
Communiqué de presse

Les JDCVr se positionnent clairement contre le projet de nouvelle Constitution cantonale

25 novembre 2023
Réunis en assemblée générale extraordinaire ce samedi 25 novembre, les Jeunes du Centre Valais romand (JDCVr) ont pu assister à un débat de qualité entre, pour le NON, Damien Luisier (Co-Président des JDCVr et Constituant) et Vincent Roten (Chef de groupe du Centre au Grand Conseil), et, pour le OUI, Kamy May (Co-Cheffe de groupe du Centre à la Constituante) et Florent Favre (Co-Président des JDCVr et Constituant).

À l’issue de ce débat nourri, les JDCVr ont pris position contre la nouvelle constitution cantonale. Ils ont balayé par 2 oui, 35 non et 0 abstention la variante AVEC le droit de vote et d’éligibilité des étrangers. La variante SANS le droit de vote et d’éligibilité des étrangers a également été rejetée par 8 oui, 25 non et 4 abstentions.

À cette occasion, de nombreux membres ont pu exprimer leurs préoccupations relatives à ce projet. Même si tout n’est évidemment pas à jeter, plusieurs pierres d’achoppement importantes demeurent, dont notamment :

  • la suppression des sous-circonscriptions électorales ne permettra plus de garantir une représentativité correcte des régions de montagne et périphériques, alors même que les défis qui les attendent ces prochaines années sont colossaux : lutte contre les grands prédateurs, retour des concessions hydrauliques, tourisme, transports, etc ;
  • les tâches imposées à l’État par la nouvelle Constitution ressemblent à une liste au Père Noël. Les coûts de mise en œuvre seront colossaux et pourraient dépasser les 100 millions de francs par année. Les JDCVr ne croient pas à une mise en application des articles au rabais ;
  • la constitution proposée déchaine les passions. Elle sera selon toute vraisemblance refusée à une très large majorité dans le Haut-Valais et par les populations de montagnes. Il est dommage que ces derniers n’aient pas été davantage considérés par les constituants. Un texte autant polarisant est déjà un échec ;
  • les principales associations économiques ont refusé le texte à l’unanimité en raison de son impact défavorable sur les PME valaisannes. La compétitivité de notre canton est déjà parmi les plus faibles de Suisse. Les JDCVr souhaitent continuer à défendre les petites entreprises de ce canton en leur offrant des conditions-cadres adéquates.

Au final, pour les JDCVr, ce projet de nouvelle Constitution n’apporte aucune plus-value à notre canton.

Voter non ne mettra pas l’ensemble du travail réalisé par la Constituante à la poubelle. Cela permettra au Grand Conseil de peaufiner le projet, retirer les éléments qui n’ont pas leur place dans une constitution et proposer un texte qui puisse durer, vraiment, pour les 100 prochaines années !

Relevons enfin qu’habituellement, les prises de position sur les objets de votation sont de la compétence du comité des JDCVr. Vu l’importance du scrutin et soucieux de sonder l’avis de sa base tout en donnant le plus de légitimité possible à cette décision, le comité a choisi de déléguer la prise de position à une assemblée générale extraordinaire.

Les Jeunes du Centre Valais romand recommandent donc à la population ainsi qu’aux instances du Centre Valais romand de refuser la nouvelle constitution en votant 2x NON le 3 mars prochain !

Leytron, le 25 novembre 2023


Personne de contact

Damien Luisier, co-président des JDCVr, 079 527 20 34

PLUS DE NOUVELLES